Complications : quels sont les risques pour ma santé si je ne me soigne pas correctement ?

L’atteinte des petites artères, que l’on appelle micro-angiopathie, qu’elle se situe au niveau de l’œil (rétinopathie), du rein (néphropathie) ou du nerf (neuropathie) consitue une complication caractéristique de l’hyperglycémie chronique c’est à dire du diabète mal équilibré. L’apparition de cette micro-angiopathie dépend de la durée du diabète et de la qualité du contrôle glycémique (HbA1c). Plus le diabète est ancien, plus l’HbA1c a été haute durant ces années, plus vous avez de risque de la voir apparaître. On peut avoir une rétinopathie même pour une augmentation modeste de ‘HbA1c:

– L’hyperglycémie chronique est le facteur primordial. Pour éviter la survenue de ces complications de micro-angiopathie, il faut en permanence garder une HbA1c le plus proche de la normale

– Il existe des facteurs génétiques qui modulent le risque : à équilibre glycémique identique, certains diabétiques n’auront aucune complication au bout de 20 ans, contrairement à d’autres. Comme on n’a pas identifié ces facteurs, tous les diabétiques doivent avoir le meilleur équilibre glycémique possible, avec un degré d’exigence encore plus élevé chez les gens jeunes (parce qu’ils vont avoir une durée de diabète longue en raison de leur jeune âge).

– L’hypertension artérielle est un facteur d’aggravation de la rétinopathie et de la néphropathie. Avoir une tension artérielle parfaite est important

Posted in Complications.